Actualités

Partager sur :

PODCAST : NFT

19 janvier 2022 Replay
Vue 595 fois



Bonjour,

On se retrouve en ce début d’année avec notre premier podcast de l'UPP.

Photographes, vous entendez depuis quelques temps 3 lettres qui reviennent régulièrement à vos oreilles :  NFT Non-Fungible Token ou Jetons Non Fongible. Personne n’y faisait trop attention sauf quelques spécialistes, et puis en mars 2021, un NFT s’est vendu 69,3 millions de dollars  (58,2 millions d’euros) chez Christie’s. C’est le fameux collage des 5000 images numériques signé par l’artiste américain Mike Winkelmann dit Beeple.
Le marché de l’art s’interroge. Comment un artiste alors inconnu à ce jour, qui n’a pas fait d’exposition et qui n’a pas de galerie pour le représenter, a–t-il pu vendre une œuvre à un tel prix ?

Des interrogations comme celle-ci, on a beaucoup à propos des NFT.

Pour tenter d’y répondre , on va converser avec Pierre-Emmanuel Pommier qui a la fin de l’année 2021 a  lancé « ARAGO ». Cette start-up a pour ambition d’être la première plateforme de photos artistiques en NFT.

Dans un marché mondial des NFT qui s’élève pour l’année 2021 à 27 milliards de dollars , c’est encore un peu le Far-West. Il y a de l’espoir et de l’inquiétude.

Par exemple, aux États-Unis, la technologie du « contrat intelligent » a permis aux artistes américains d’avoir un paiement automatique d’un droit de suite, dans un pays où celui-ci n’existait pas.

A l’inverse, on retrouve à la vente sur des plateformes des NFT très inspirés des œuvres de Picasso ou de Matisse, sans autorisation des ayants droit... Ca doit forcément commencer à paniquer dans les organisations de gestion collectives...

 

Alors à qui profitent les NFT ? Aux artistes, on l’espère. A suivre...

Bonne écoute !




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité