Actualité

Vue 114 fois
05 septembre 2019

Perpignan : l'UPP rencontre le Ministre de la Culture.

L’UPP a été invitée à débattre et à exprimer ses propositions avec le Ministre de la culture et de la communication M. Franck Riester pour améliorer la situation des photojournalistes, en présence de Marion Hislen, Déléguée à la photographie au sein de la Direction générale de la création artistique, et de M.Casadebaig, Sous-directeur de la presse écrite et des métiers de l’information à la DGMIC.

L’UPP a défendu les positions exprimées par la coordination photojournaliste dont elle fait partie avec l’intersyndicale (SNJ, SNJ-CGT, CFDT Journalistes) et les sociétés d’auteur (SAIF, SCAM). Ce communiqué : « photojournalisme : Cinq ans après, le code Brun-Buisson n’a rien réglé » a été rendu public lors de cette édition 2019 du Festival. M.Riester a donné la parole à chaque représentant de la coordination ainsi qu’aux représentants des syndicats d’Agences de Presse et d’Illustration. 

L’UPP a particulièrement insisté sur le niveau trop faible du Barème minimum de piges qui représente beaucoup d’avantages pour les éditeurs et dont la mise en oeuvre par décret a pris 8 ans ! L’UPP a aussi évoqué la baisse du nombre de photojournalistes titulaires de la carte d’identité des journalistes professionnels, baisse due à diverses raisons dont le paiement illégal en note de droits d’auteur des commandes Presse de certains éditeurs aux photojournalistes : l’UPP a souligné la disparité entre le 1,1% diffuseur dans un cas et le niveau des cotisations sociales patronales de 42% de l’autre. L’UPP a fait la demande de reconsidérer la proposition de la Mission Lescure en 2013 de : « conditionner les aides à la presse à un usage raisonné de la mention « DR » et à un approvisionnement auprès des agences coopératives, des collectifs de photographes et des indépendants. »

Le Ministre s’est déclaré attentif aux différentes remarques ; il a souligné les efforts du gouvernement et les résultats obtenus au plan européen par la Création d'un droit voisin au profit des agences et éditeurs de presse ; la loi a été transposée pour application en France. Il a affirmé sa préoccupation aux suites de cette loi et à ses conséquences, en particulier vis-à-vis des auteurs.

 

Patrick Roche , Rapporteur de la CPJ et ancien Pdt de l’UPP 

 

 

M. Donnedieu de Vabres, ancien Ministre,Président de l’Association «Visa pour l’Image»,M.Casadebaig, Sous-directeur de la presse écrite et des métiers de l’information à la DGMIC, M.Franck Riester , Ministre de la Culture, M.Chopin Préfet des Pyrénées Orientales. Photo © Patrick Roche / UPP 

 

   

 

Photos  © Jean-Claude Meauxsoone / UPP 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.