Actualités

Partager sur :

Hommage au reporter-photographe Francis Apesteguy

02 février 2022 Action UPP en cours
Vue 749 fois

Nous avons appris la triste nouvelle. Le reporter-photographe Francis Apesteguy est décédé le 30 Janvier 2022 à Orgeval.  L’ Union des Photographes Professionnels s’associe à la peine de la famille et de ses proches et présente ses sincères condoléances. Les obsèques auront lieu mardi 8 Février 2022 à 12H30 au Crématorium des Yvelines (78130 les Mureaux). Vos condoléances et témoignages sont a envoyer à a.apesteguy@yahoo.fr 

© Crédit photo : Christian Ducasse. Lors du fameux procès intenté à Connaissance des Arts, son dernier combat public

Texte de Christian Ducasse :

"L’INDISCIPLINÉ CHRONIQUE

Difficile d’admettre la disparition de Francis Apesteguy, le 30 janvier, à 69 ans.
Francis Apestéguy fut un camarade précieux, sa confraternité mémorable.
C’est à l’agence Gamma que Francis a laissé des traces indélébiles. 
Son engagement y fut total et le film de Raymond Depardon «Reporters » relate ce qui prévalait en 1980 dans l’univers des agences photo qui tenaient alors le haut de pavé. Gamma, un modèle inédit créé en 1967 par Hubert Henrotte (ancien pilier de l’ANJRPC*) qui excellait aussi  grâce à des reporters photographes intrépides. Francis brillait dans ce milieu et des confrères tels Sebastião Salgado sont fort éloquents à son endroit. Mais le modèle de Gamma perdit de sa pertinence, notamment en matière sociale au tout début des années 90. C’est dans ces conditions que
Francis Apestéguy se rapprocha de l’ANJRPCet du SNJ-CGT, conscient de la nécessité d’une action collective pour faire valoir des droits élémentaires pour notre métier.
Son dynamisme, son sens de la stratégie, conduisit nombre de reporters à être plus lucides, à s’investir dans les nécessaires actions collectives qu’imposait la contestation de nos droits sociaux et d’auteur. En peu de temps le divorce fut consommé entre Francis et l’agence Gamma. Il préfigurait aussi l’effondrement d’un système inadapté à la nouvelle économie du secteur. Les actions, souvent héroïques, de Francis ont conforté nombre de collègues dans le souci de ne pas renoncer, de
renforcer la solidarité. À nos côtés, Francis faisait parfois figure de singulier car peu orthodoxe vis-à-vis de la tradition de nos associations ou du monde syndical. Mais son intégrité, sa détermination ont toujours forcé le respect et fédéré des énergies.
Son écriture photographique parcourt bien des domaines, multiplie les techniques. Laissons aux historiens curieux de découvrir son œuvre.
Francis était tout sauf un cliché."

Christian Ducasse

* L’ANJRPC, Association Nationale des Journalistes Reporters Photographes et Cinéastes, fut une des composantes de l’UPC (https://www.upp.photo/fr/groupe/photojournalistes-45).


Texte de Patrick Roche :

"Francis Apesteguy nous a quittés…

 C’est notre confrère Christian Ducasse, toujours attentif aux nouvelles du métier qui me l’a appris. C’est un moment triste d’apprendre la disparition d’un confrère, d’autant plus lorsqu’on l’a côtoyé et qu’il est de la même génération que vous, c’est une partie de notre jeunesse qui s’en va…

 Son nom ne dira peut-être rien à la jeune génération mais il faut rappeler que Francis  a commencé sa carrière jeune, à une époque où n’existaient ni zooms, ni autofocus, ni cellules intégrées, ni moteurs et encore moins d’internet mais qu’il fallait savoir parfois « jouer des coudes » sur le terrain et ramener les films le plus rapidement possible pour être sûr que les photos soient publiées.

À l’heure où le salariat des photographes de presse est en régression il me semble important de rappeler son rôle; Combatif, il l’a aussi été pour la défense de la profession et surtout pour que les photographes d’agences de presse privées puissent bénéficier des droits sociaux des salariés.

Ma dernière rencontre avec lui date de 2014 lors de son procès contre « Connaissance des Arts ». Nous n’étions pas très nombreux mais je me rappelle sa satisfaction d’avoir l’UPP à ses côtés…Ce procès il l’a gagné pour lui mais aussi pour la profession…Pour nous, photographes de sa génération, il restera vivant dans notre souvenir, repose en paix Francis…"

 

Patrick Roche

 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité