Actualités

Partager sur :
16 décembre 2019
Action UPP en cours

Droit de représentation dans les musées nationaux

Vue 171 fois

En mai dernier, l'UPP avait sollicité Monsieur Riester, Ministre de la Culture, afin d'obtenir de sa part un engagement en faveur des artistes exposés dans les musées nationaux.

C'est chose faite : une rémunération au titre du « droit d’exposition » est désormais encadrée par un texte de la direction générale de la Création artistique du ministère de la Culture. Ce texte prend la forme de recommandations détaillées par type d'exposition, et ont pour obectif de responsabiliser l'ensemble des acteurs de l'administration centrale ou terrritoriale organisateurs d'expositions.

Le seuil minimum pour une exposition monographique est de 1000 Euros, quelle que soit la durée et le nombre d'oeuvres exposées. (une rémunération proportionnelle s'appliquera aux recettes issues des billetteries payantes).

Pour une exposition collective, le seuil de rémunération minimum de 100 Euros par artiste exposé a été retenu. Si l'exposition réunit moins de 10 artistes, ceux-ci se partageront a minima un montant global de 1000 Euros.

 

Ces barêmes ont été remis à l'ensemble des DRAC, aux directeurs de musées nationaux, aux écoles d'art et aux élus. Ils seront intégrés dans les contrats de performace et les conventions pluriannuelles des opérateurs du ministère de la culture, et entreront en ligne de compte pour l'attribution du label "Centre d'art contemporain d'intérêt national.

L'UPP se réjouit de cette avancée. Les seuils de rémunérations sont bas, ils représentent cependant une avancée sociale et un geste fort en faveur de l'accompagnement des artistes auteurs en France



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.