Actualités

Partager sur :

Comment déclarer ses impôts lorsqu'on est photographe ?

13 avril 2023 Juridique
Publié par
Vue 3646 fois

L'heure de la déclaration fiscale a sonné. Pour beaucoup d'entre vous, cette opération est anxiogène. Pour vous aider, nous vous présentons ci-dessouss les grands traits de votre déclaration d'impôt sur le revenu 2023.

 

1. Vous êtes artiste auteur

Les revenus déclarés en traitements et salaires doivent être déclarés dans le formulaire 2042 (le formulaire classique) à la case 1GF (ou suivantes, selon que vous êtes déclarant 1 ou 2 ou personne à charge dans votre foyer fiscal). Veillez à indiquer la somme des montants imposables indiqués sur les relevés de comptes que vous ont fournis vos éditeurs, proucteurs ou OGC. Le montant imposable est différent du montant brut ou net perçu.

Si vous déclarez en frais réels, vous devez conserver les preuves de frais engagés déclarés pour les fournir à l'administration sur demande.
Dans le cas contraire, vos frais sont forfaitisés à hauteur de 10% de vos revenus. Ne l'indiquez nulle part, c'est l'administration qui calculera elle-même la déduction de 10%. 

Les revenus déclarés en BNC génèrent l'obligation de remplir, en plus de la 2042, un formulaire complémentaire appelé 2042 Cpro.

Si vous êtes au régime micro BNC (régime spécial) : Dans votre 2042 C pro, vous indiquerez le montant total de vos revenus artistiques à la case 5HQ (ou suivantes, selon que vous êtes déclarant 1 ou 2 ou personne à charge dans votre foyer fiscal), en excluant les rétrocessions de recettes et d'honoraires ainsi que les débours (mais pas les remboursements de frais).

Vos frais sont forfaitisés à hauteur de 34% de votre revenus. Ne l'indiquez nulle part, c'est l'administration qui calculera elle-même la déduction de 34%.

Si vous êtes en déclaration contrôlée, vous devrez remplir (en plus de la 2042 et de la 2042 Cpro) une 2035 qui établit la liste de vos frais par catégorie (véhicule, fournitures de bureau etc). En général, votre logiciel de comptabilité vous crée ce document, et calcule votre résultat annuel (BNC ou définit). 
Puis vous reporterez votre résultat annuel sur la 2042 C pro à la case 5QC ou 5QI suivant que vous avez ou non une AGA.
Pendant les 5 premières années de votre activité d'artiste auteur dans le domaine des arts plastiques, vous reporterez ce nombre dans la case  5QL (ou suivantes) pour bénéficier de l'abattement de 50%

Attention !

Si vous êtes artiste auteur, ne remplissez pas la partie intitulée "BA, BIC, BNC à imposer aux prélèvements sociaux". Cette partie correspond à la déclaration sociale (URSSAF) des artisans. Mais les artistes auteurs, eux, effectuent leur déclaration sociale sur le site de l'URSSAF du Limousin. Si vous la remplissez, vous risquez de payer deux fois vos cotisations sociales...

 

2. Photographe artisan / indépendant

Depuis 2021, vous remplissez une déclaration sociale et fiscale unique, c'est à dire que les revenus déclarés dans votre déclaration d'impôts sont ceux à partir desquels seront calculées vos cotisations sociales. à l'étape 3 de votre déclaration vous cocherez donc la case "travailleurs indépendants" du paragraphe "données complémentaires de la déclaration de revenus des indépendants". 

Le formulaire social est relativement simple à remplir. Vous compléterez le montant des cotisations sociales obligatoires que vous avez payées, ainsi que les cotisations facultatives (entre autre les cotisations Madelin).

Quant au questionnaire fiscal, vous joindrez à votre 2042 un formulaire 2042 C pro, dans lequel vous indiquerez :

- si vous êtes au régime micro-BIC, le résultat annuel de votre activité en case 5KO et/ou 5 KP (et suivantes, selon que vous êtes déclarant 1 ou 2 ou personne à charge dans votre foyer fiscal). En fonction de votre activité, vos frais seront forfaitisés à 50% (activité artisanale ou prestation de services).  Ne l'indiquez nulle part, c'est l'administration qui calculera elle-même la déduction de 50%.

- si vous êtes au régime de frais réels, vous devrez remplir en plus de votre 2042 et 2042 Cpro (case 5KC ou suivantes), un formulaire 2031 qui établit la liste de vos frais par catégorie (fournitures de bureau, véhicule etc.). En général votre logiciel de comptabilité vous établit ce document ainsi que votre résultat annuel. Vous reporterez ce résultat sur la 2042 Cpro dans la case 5KC ou 5KI selon que vous ayez fait appel ou non à un organisme "viseur (OGA, expert comptable).

 

3. Photographe auto-entrepreneur

Vous remplirez votre 2042 et votre 2042 CPro comme les artisans en micro-BIC, mais vous n'êtes pas concerné par la déclaration sociale et fiscale unique puisque vous payez vos charges sociales directement sur le site de l'URSSAF des autoentrepreneurs.

Aussi :
-à l'étape 3 de votre déclaration, ne cochez pas la case "travailleurs indépendants" du paragraphe "données complémentaires de la déclaration de revenus des indépendants".
- ne remplissez pas la partie intitulée "BA, BIC, BNC à imposer aux prélèvements sociaux". Vous risquez de payer deux fois vos cotisations sociales... 

 

4. Photographe pigiste / journaliste

Votre 2042 est déjà préremplie avec le montant de vos salaires "piges" tels qu'ils ont été renseignés par vos organes de presse employeurs.

Sachez que votre statut de journaliste vous donne droit à un abattement forfaitaire sur le total de votre revenu net annuel, à hauteur de 7.650 euros. Pour en bénéficier :
- il est nécessaire d'être journaliste régulier, même si la carte de presse n'est pas indispensable. Le Syndicat national des journalistes (SNJ) recommande d’écrire la mention suivante dans la déclaration : « Le journalisme ayant été en 2021 mon activité principale, régulière et rétribuée, j’ai déduit 7.650 euros des salaires imposables, tirés de ma profession, au titre de l’allocation pour frais d’emploi des journalistes. »
- votre revenu brut annuel doit être inférieur à 93.510 euros.
- vous devez avoir choisi la forfaitisation de vos frais professionnels (les 7.650 euros se cumulent donc avec l'abattement de 10% pour frais professionnels). Si vous avez choisi de déclarer vos frais professionnels au réel, vous ne pouvez pas bénéficier de l'abattement des 7.650 euros.

 Si vous y avez droit, alors vous devrez corriger sur votre déclaration le montant de vos revenus en retirant au nombre les 7.650 euros dans la case 1AJ (ou suivantes, selon que vous êtes déclarant 1 ou 2 ou personne à charge dans votre foyer fiscal).
Ex. : Vous remplacerez 10.000 par 2.350 (10.000 - 7.650)

Puis dans la case 1GA, vous remplirez le montant : 7.650

Enfin, vous validerez dans la fenêtre : "Vous avez indiqué un montant à la ligne « Abattement forfaitaire ». L’avez-vous bien retiré du montant des revenus d’activité ? Pensez à bien le déduire des revenus d’activité déclarés pour qu’il ne soit pas taxé."

 

 

Stéphanie de Roquefeuil 




1 Commentaire

Thierry HOUYEL
Il y a 9 mois
Bonjour, suite au paiement d'arriérés de cotisation retraite en 2022 afin de récupérer des trimestres (en début d'activité elles n'étaient pas appelées) je ne sais pas où porter ces charges dans la déclaration de revenus. Car mon comptable me dit qu'elle ne peuvent pas entrer dans les charges du BNC. Pouvez-vous m'éclairer svp ?

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité